• Les Macareux

    http://ekladata.com/gCToyWo_uTh49jxHMxyCrbRCuu8/0-e5007-2cea804f-L.png

     

     L'amour haut en couleur

    Confortablement installes sur une falaise herbeuse des iles Shetland en Écosse ces macareux moines se bécotent.Le rapprochement s’opère chaque année lorsque ces oiseaux entrent en période de reproduction.Après s’être entrechoques le bec le mâle finit par pousser la femelle dans l'eau ou a lieu l'accouplement.

     

     Un impressionnant changement de teintes : Cet oiseau marin au bec colore est surnomme (perroquet de mer). Ses teintes éclatantes ne persistent pourtant pas toute l’année.En dehors des périodes de reproduction les zones blanches du plumage virent au gris et ses pattes au jaune pale.Quant a son bec il est plus sombre et plus court car il perd ses plaques ornementales.

     

    Un amateur des cotes bretonnes : Le macareux vit sur le flots ou il est capable de dormir en se laissant flotter et en calant son bec sous son aile.Ce beau palmipède ne rejoint les cotes qu'en période de reproduction.On le croise alors principalement dans l'Atlantique nord notamment au Canada au Groenland en Islande ou en Écosse.Mais le macareux aime aussi la Bretagne.La plus importante colonie française de cette espèce est d'ailleurs implantée sur les Sept-iles archipel appartenant a la commune de Perros-Guirec (Cotes-d'Armor) qui a fait volatile son emblème.

     

    La lumière pour principal ennemi : Lorsqu'il quitte son nid le petit du macareux effectue son premier envol et rejoint la mer.Mais comme il est instinctivement attire par les lumières il peut se diriger vers les espaces éclaires en périphérie des zones urbanisées.Le jeune oiseau se trouve alors a la merci des Goélands et même des rats.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :